LE JEU SOCIAL Posts

Le temps: image d'un réveil-matin
Le temps est l’unité monétaire de l’univers

1. L’appréciation du temps

Nos ambitions et nos visions sont illimitées mais le temps est limité.
C’est pour ça qu’un homme entreprenant, qui a compris le Jeu social, a toujours l’impression de manquer de temps.
Quelqu’un d’ambitieux respecte le temps. Car il sait que que sa productivité dépend directement de sa bonne gestion du temps.

Si un homme d’ambition est productif, alors il est heureux. Un homme de haut niveau ne réussit pas parce qu’il le veut mais parce qu’il le doit.
C’est plus fort que lui: son ambition est ancrée en lui. Par conséquent on peut dire qu’il n’a pas le choix: il doit réussir. Son bonheur est lié à sa productivité car sinon il sait que sa vie ne vaudrait pas la peine d’être vécue.

Seul un homme qui ignore la valeur du temps accepte de le perdre. Il ne comprend pas comment il pourrait le valoriser.
On a tous une dimension productive en nous. Un homme sans ambition choisit de négliger cette dimension. Par ignorance et distraction, il ne parvient pas à distinguer le lien qui existe entre grandeur et productivité. Il se perd dans des rêveries qu’il ne concrétise jamais … et le temps lui échappe.

Un homme qui a ouvert les yeux, quant à lui, n’est que l’ombre de lui-même s’il n’a pas un projet en cours. Car la réussite est addictive et l’ambition est cruelle. Un homme qui renonce à tout projet renonce à lui-même. Sa valeur sociale s’effondre aux yeux de son entourage.

Consciemment ou pas, on cherche tous à maîtriser le temps pour optimiser notre productivité. Peu sont ceux qui y parviennent mais celui qui abandonne cette quête se retire du Jeu. Et nous l’avons déjà dit: celui qui quitte le Jeu perd le Jeu.

Par conséquent, un homme d’ambition n’est pas celui qui réussit tout ce qu’il entreprend (ça n’existe pas), mais celui qui poursuit inlassablement ses objectifs.
Un grand homme ne prend jamais sa retraite, quel que soit son âge. Car il sait que son ambition et son travail ne s’arrêtent que lorsque le temps s’arrête, pas avant.
Puisque le temps est limité, un homme avisé doit faire des choix clairs et irrévocables. Et les assumer jusqu’au bout. Pour ça il faut apprendre à distinguer ce qui est valorisable de ce qui ne l’est pas…

Soyons précis sur la valeur du temps…
Le temps ne se dépense pas comme de l’argent. Car le temps ne dépend de la volonté de personne: il est dépensé quoi qu’il arrive.
Par conséquent, sa gestion doit être la plus précise possible afin de maximiser la productivité.
La quantité de temps disponible est fixe. En revanche, la qualité du temps, c’est-à-dire la façon dont on l’utilise, ne l’est pas.

Alors que notre esprit et nos idées peuvent s’étendre à l’infini, le temps quant à lui est fini. Un homme d’ambition ne le sait que trop bien. Par conséquent, il a toujours l’impression de n’en faire jamais assez pour atteindre son but. Mais il sait aussi que s’il n’essaie même pas, il aurait l’impression de se trahir lui-même.

Si vous gérez mieux votre temps que vos concurrents alors vous les battrez. Nous disposons tous d’une certaine quantité fixe de temps qui est déterminée par le hasard. Par contre, c’est vous qui déterminez la qualité d’utilisation de votre temps.

La qualité du temps est définie par trois facteurs:

  • La vision
  • L’énergie
  • La concentration

Sans vision, on ne peut pas se fixer d’objectif.
Sans énergie, on ne peut pas agir.
Sans concentration, on disperse son énergie.

Pour améliorer l’utilisation du temps, il faut optimiser ces trois aspects.
Si un aspect est négligé, beaucoup de temps sera perdu.
Avoir une vision large ne suffit pas. C’est pourquoi beaucoup de gens rêvent mais n’agissent pas. Un manque d’énergie ne permet de concrétiser ses visions. Et un manque de concentration ne permet de se discipliner.

Un homme insatisfait de sa vie devrait examiner attentivement chacun de ces trois aspect. Puis identifier clairement ceux sur lesquels il doit travailler pour améliorer la gestion de son temps. Bien entendu, cette démarche exige une honnêteté totale par rapport à soi-même.

2. Éviter les futilités

Le temps: image d'un homme hypnotisé par la TV

Les médias contemporains, Internet en particulier, propose une quantité phénoménale d’informations qui va au-delà de tout ce que l’on peut imaginer. Jamais dans l’histoire de l’humanité l’accès à l’information n’a été aussi vaste et diversifié.
Pour un homme d’ambition, Internet est donc une formidable ressource mais c’est aussi une formidable perte de temps potentielle.

Par conséquent, l’utilisation productive d’Internet exige une discipline d’acier.
Le Web est infesté de gens qui rivalisent entre eux afin de capter votre attention. C’est un reflet fidèle du narcissisme universel … et ça marche. Tout ça c’est très bien pour la majorité des gens. Mais pour une personne d’ambition, il est crucial d’éviter ces futilités qui ne sont utiles qu’à ceux qui les inventent.

De façon générale, tenez-vous à l’écart des psychodrames. Ceux qui les créent ne le font que pour se faire remarquer. Fuyez ces gens comme la peste. Ils gaspillent votre temps, brise votre concentration et entame votre volonté. Ils se foutent complètement de vos projets. S’ils recherchent votre attention, c’est pour vous voler du temps afin de construire leurs propres projets à vos dépens. Ne les laissez pas faire: envoyez-les balader s’ils sont insistants ou ignorez-les, tout simplement.

Comment s’y prennent-ils pour capter votre attention? Réponse:en exploitant vos faiblesses émotionnelles. Un mauvais contrôle de vos émotions (paresse, libido, colère, cupidité) et vous tombez dans leur piège et perdez votre temps.
On construit des fortunes en monopolisant l’attention des gens. Autrement dit, on leur vole leur temps sans rien en échange.

Les futilités/psychodrames provoquent des déchaînements émotionnelles, et on sait que ces déchaînements ne sont utiles qu’à ceux qui les provoquent.
Exemples:

  • Les cours d’une action s’envolent en bourse suite à des effets d’annonce qui s’avèrent mensongers, pour s’effondrer un peu après. Perte d’argent et de temps pour celui qui se fait avoir.
  • Un jeune homme s’excite tout seul sur des sites pornos au lieu d’aller à la rencontre d’une vraie fille dans la vraie vie. Perte de temps et d’énergie mentale (de volonté).
  • Une personne se réjouit de tous les amis qu’elle a sur les réseaux sociaux au lieu de faire de vraies rencontres. Perte de temps et de volonté.

Par conséquent, afin d’optimiser votre temps, vous devez à tout prix éviter les futilités. Dans le cadre de sa stratégie, un homme d’ambition sait qu’il doit capter l’attention des autres pour servir ses projets. Mais lui, en revanche, ne se laisse jamais distraire.

3. Créer votre bulle

Le temps: image d'une bulle de savon

Si vous avez de grandes ambitions, il est important de filtrer les informations qui vous parviennent.
Un homme est la somme des influences auxquelles il s’expose le plus souvent. S’il regarde des émissions/films médiocres, s’il lit des livres médiocres (ou s’il ne lit pas du tout), s’il a des conversations médiocres, alors il deviendra médiocre.
Dit comme ça, ça paraît évident mais ça l’est beaucoup moins lorsqu’on passe à la pratique.

Nous avons qu’il fallait éviter les capteurs d’attention et les voleurs de temps. Mais il faut aussi vous tenir à l’écart de la médiocrité, quelle qu’elle soit.
Les gens moyens vous vident de votre énergie. Ils n’ont pas de vision de grandeur et encore moins la discipline pour persévérer dans l’action. Un homme inspiré n’a aucun point commun avec eux.
Par conséquent, vous devez créer une bulle qui vous maintient à l’écart de toute influence négative.

Les gens qui n’ont pas d’objectif dans la vie s’intéressent aux trivialités que leur proposent les médias (regarder la TV, errer sans but sut Internet, etc.). De cette façon, ils ont l’illusion d’avoir des activités alors qu’ils ne font que se distraire, rien de plus.
C’est toute la différence qu’il y a entre la mentalité du consommateur et celle du producteur. Quelqu’un qui n’est pas occupé à bâtir des projets passe sont temps à commenter ceux des autres. C’est précisément le type de personne que vous devez éviter.

Les médiocres se gavent de banalités et s’en contentent. Les grands font tout de qu’ils peuvent pour les éviter.
La banalité est partout, c’est pour ça que c’est si difficile de l’éviter. Par conséquent, vous devez être très sélectif quant aux personnes que vous fréquentez.
Plus votre niveau augment, plus le niveau de votre entourage doit augmenter. Si le niveau de vos relations n’augmente pas au même rythme que vos ambitions, alors elles risquent de vous entraîner vers le bas. La solution: coupez les ponts et allez à la rencontre de personnes qui vous correspondent.
L’approche est radicale mais c’est la seule véritablement efficace.

4. Aimez le travail

Le temps: image d'un homme travaillant dur

Un homme moyen aura tendance à se plaindre des difficultés qu’il y a à s’améliorer. Au lieu de consacrer cette énergie à se plaindre, consacrez-la plutôt à vos projets.
Se plaindre consomme de l’énergie mentale et du temps. Ne vous plaignez jamais (sauf si ça fait partie d’une stratégie calculée).

Il y a un truc pour être efficace au travail: c’est d’aimer le travail, même le plus dur et le plus ennuyeux.
Si vous aimez la réussite alors vous devez aimer la productivité. Et si vous aimez être productif alors vous devez aimer le travail.
Que vous n’aimiez pas votre travail d’employé (90% de la population), je le comprends, car vous vous ne travaillez pas pour vous, mais pour quelqu’un d’autre (votre manager, le PDG, etc.). Mais en revanche, si vous lancez votre projet, vous ne travaillez que pour vous. Vous avez donc toutes les raisons d’aimer votre travail.

Arrivé à un certain point, vous aimerez tellement votre travail et le temps que vous lui consacrerez , que vous ne pourrez pas imaginer faire autre chose. C’est l’état d’esprit que tout homme d’ambition doit atteindre. Et qui est à l’opposé de la plupart des gens qui ne cherchent qu’à éviter le travail par peur des efforts.

Fuyez le monde de la TV, de la pop music, de la malbouffe, du porno et des distractions bon marché.
Lancez-vous dans la création, la lecture, le sport et la séduction, développez votre réseau de relation.

Nos émotions jouent un grand rôle dans la perception de ce que nous faisons. Si vous avez une mauvaise perception d’un travail, alors vous le trouverez difficile même s’il est utile pour vos projets.
C’est pourquoi, il faut toujours s’efforcer d’associer des émotions positives à votre travail, surtout s’il est réellement difficile.

Pour finir

Un homme peut atteindre le succès à condition de ne pas toujours choisir la solution de facilité. Il persévère quel qu’en soit le prix.
Il ne se complaît pas dans la nostalgie et les regrets de ses actions passées. Afin d’optimiser son temps, il se pardonne à lui-même ses propres erreurs et passe très vite à autre chose.
Se plaindre de ses erreurs du passé est une erreur du présent.

Les efforts constructifs conduisent à la grandeurs: aimez-les.
Réussissez mes frères! Ne vous contentez que du meilleur!

Références

Films et séries

La série House of cards de Beau Willimon avec Kevin Spacey

Livres

Atteindre l’excellence de Robert Greene

Uncategorized