CONFIANCE EN SOI ET SEDUCTION, partie 2

Confiance et séduction: image en ombre chinoise d'un homme tenant par la main une fille qui se dirige vers lui
Ne pas quémander l’amour, le prendre

 

…suite de l’article CONFIANCE EN SOI ET SEDUCTION, partie 1 …

Plan d’actions: maîtrise intérieure du jeu de la séduction

Nous l’avons vu: les quatre caractéristiques viriles qui attirent les femmes proviennent des quatre éléments de la maîtrise intérieure. Ces derniers s’emboîtent comme des poupées russes. De profondes convictions renforcées par des expériences de terrain consolident votre identité, laquelle vous permet de vous lancer dans des actions socialement risquées.
Cette prise de risque vous rend attirant auprès des femmes car elle vous permet d’incarner les quatre caractéristiques de séduction masculine.
On l’a déjà vu: la confiance en soi rend séduisant.

Détaillons maintenant le plan d’action.

1. Première phase: vos convictions et vos objectifs de séduction

Pour commencer, vous devez construire et renforcer vos convictions. C’est la partie théorique de votre apprentissage. En voici les étapes:

a. Achetez un carnet.

b. Ecrivez sur la première page le titre suivant: REFLEXIONS ET EXPERIENCES

c. Retournez le carnet et écrivez sur la dernière page: CONVICTIONS ET OBJECTIFS
C’est sur cette page que vous commencerez à écrire.

d. Ecrivez plusieurs pages sur la façon précise dont vous voyez un homme attirant et viril. Rentrez dans les détails et gardez à l’esprit les quatre caractéristiques de la séduction homme-femme.

e. Ecrivez dans le détail un descriptif de votre femme idéale. Soyez très précis.

f. Puis décrivez vos objectifs de façon très détaillée.

g. Listez ensuite l’ensemble de vos convictions, sur vous-même et sur le monde extérieur, qui vont soutenir vos objectifs.

h. Transformez vos convictions en déclarations percutantes – un peu comme des citations.

Vous venez de mettre des mots sur votre vision et sur vos objectifs.
Vous savez maintenant ce que vous voulez et ce que vous devez faire pour l’obtenir. Par conséquent, vous vous construisez un état d’esprit qui vient en support de vos objectifs.

2. Deuxième phase: accumuler des expériences pour renforcer votre confiance

Il faut maintenant passer à l’action. C’est la partie la plus compliquée de l’apprentissage de la séduction. Elle exige une totale honnêteté par rapport à vous-même et que vous affrontiez vos peurs sociales. La confiance en soi est à ce prix-là.

Nombre d’entre vous ont certainement déjà abordé des inconnues, glané des numéros de téléphone, embrassé une fille 10 min après l’avoir rencontrée. Toutes ces actions sont possibles mais elles sont souvent irrégulières et transitoires et elles dissimulent d’autres peurs que vous n’osez pas affronter.

Un séducteur expérimenté aura renversé toutes les barrières sociales qui se présentaient à lui: il n’en aura évitée aucune.
En séduction (comme dans d’autres domaines) le succès ne viendra que lorsque vous aurez dominé toutes vos appréhensions sociales. D’où l’importance de cette phase, même si vous êtes relativement à l’aise en société.

Dans mon cas, mes principales difficultés étaient les suivantes: aborder une inconnue dans la rue et une vendeuse derrière son comptoir. Il a fallu que je me fasse violence pour y arriver.

Soyez honnête avec vous-même et identifiez clairement vos peurs même si vous n’en êtes pas fier (personne n’est fier de ses peurs).

Reprenez votre carnet à la suite de vos écrits précédents et poursuivez:

a. Ecrivez la liste de vos peurs en toute sincérité. Si vous n’êtes pas sincère, ça ne marchera pas.

b. Essayez d’identifier la cause de chacune de vos peurs avec le plus de précision possible. L’exercice n’est pas simple, revenez-y plusieurs fois au besoin.

c. Analysez chacune de ces causes et trouvez-y une solution que vous appliquerez au travers d’un plan. Rédigez ce plan en précisant la fréquence et la durée de chacune de vos actions.
Si par exemple, vous craignez la séduction en solitaire, imposez-vous de sortir seul trois fois par semaine et deux heures par sortie et ce pendant quatre mois.

d. Appliquez votre plan à la lettre: ne ratez aucune sortie sous un prétexte bidon.

e. Sur la première page du carnet, relatez vos expériences et vos réflexions. Là encore, ne lésinez pas sur les détails.

Cette deuxième phase, en particulier les étapes c et d sont les plus difficiles à gérer car il faut être suffisamment discipliné pour aller jusqu’au bout de l’exercice.
Vos convictions sont indispensables mais à elles-seules, elles ne suffisent pas. Car ce sont vos expériences qui vous donneront vraiment confiance en vous.

Votre volonté et votre persévérance seront rudement mises à l’épreuve mais les récompenses seront à la hauteur: aisance sociale et embarras dans le choix de vos partenaires sexuels.

Pour finir

Au bout de votre parcours, vous ne ressentirez plus aucune pression sociale. C’est le moment exaltant où vous passez le seuil de l’indifférence authentique. Vous avez confiance en vos capacités et le regard des autres n’a plus aucun effet sur vous. Recommencez jusqu’à ce que vous y parveniez: ne vous arrêtez pas au milieu du gué.
Allez au bout de votre démarche et devenez l’homme idéal dont vous avez fait la description dans l’étape d de la première phase.

Nous avons tous vocation à devenir des hommes séduisants, c’est gravé en nous. Ne laissons pas somnoler ce potentiel, réveillons-le par des actions réfléchies et volontaristes. Des années de conditionnement social ont perverti la perception des relations amoureuses.
Débarrassons-nous de ces influences et écrivons nos propres règles.

Maintenant c’est à vous.

Apprenez
Réfléchissez
Ecrivez
Planifiez
Agissez
Croyez

Je ne vous souhaite aucune chance car la chance est un concept inventé pour les faibles.
Je vous souhaite ce qu’on souhaite aux hommes d’action: la réussite.

Références

Films

Drive de Nicolas W. Refn avec Ryan Gosling

Casino Royale de Martin Campbell avec Daniel Craig. La plupart des James Bond avec Sean Connery et Daniel Craig sont intéressants.

Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen avec Scarlett Johansson

Livres

L’Art de la séduction de Robert Greene

Le Journal du séducteur de Sören Kierkegaard

La Philosophie dans le boudoir du marquis de Sade

2 commentaires

  1. eliLo a écrit:

    « la chance est un concept inventé pour les faibles »
    Tellement vrai 🙂 !

    10/11/2017
    Répondre
  2. fred$_lor a écrit:

    ça fait 2 mois que j’applique tes principes….Les premières fois ont été catastrophiques puis petit à petit je commence à comprednre le truc. Je m’impose un programme, pas moins de 2 approches par jour
    J’ai de plus en plus l’intuition de ce qu’il faut faire. Les méthode se dessinent plus clairement dans mon esprit en fonction des configurations: si la fille est seule, si elle est avec une copine, avec 2 mecs, si elle marche dans la rue, si elle est au bar
    Merci d’avoir partager tes idées

    08/11/2017
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *